Agroalimentaire : la FGTA-FO demande la réouverture des négociations salariales

Retrouvez le courrier de demande de réouverture des négociations salariales envoyé le 2 mai 2022 par la FGTA-FO aux branches des :

  • Industries Charcutières
  • Coop Bétail et Viande
  • Industries Avicoles
  • Industries et Commerces en Gros des Viandes

La FGTA-FO a pris connaissance mercredi 20 avril de l’augmentation du SMIC à hauteur de 2,65%, ce qui équivaut à un salaire brut au 1er mai 2022 de 1645,58 euros.
L’inflation se poursuit à la hausse et les salariés de la branche sont impactés par une perte de pouvoir d’achat qui s’accentue depuis plus d’un an (carburant, énergie, produits alimentaires…) Pour rappel les revalorisations successives du SMIC d’octobre 2021 à 2,2%, de janvier 2021 à 0,9% et celle du 1er mai 2022 à hauteur de 2,65 % correspondent à une augmentation cumuler qui tend à se rapprocher de 6%.
Ce contexte d’inflation galopante nous amène à vous demander par la présente, l’ouverture immédiate de négociation de salaire au niveau de la branche pour palier à la perte de pouvoir d’achat des salariés qui a également à un lien direct avec l’attractivité du secteur.
Lors de cette négociation la FGTA-FO sera attentive à une cohérence d’aération de la grille de salaire entre les différents coefficients mais également à ce que le premier niveau soit décroché du SMIC.

Patricia Drevon et Richard Roze, secrétaires fédéraux

Précédent

Suivant

Share This