Comité Européen Carrefour : le digital ne doit pas prendre le pas sur le social

Les membres du Comité Européen Carrefour se sont réunis les 11 et 12 mai 2022 à l’occasion du séminaire annuel de formation / information sous le thème : « La révolution digitale – 4ème révolution industrielle ».

Sous la présidence de Marie-Hélène Chavigny (DRH Opérations France) et de de Nicolas Mallet (Directeur des Ressources Sociales), le secrétaire du Comité, Michel Enguelz (FGTA-FO) a présenté Onur Bakir, coordinateur à UNI Global Union, qui siégeait pour la première fois.

De nombreux items ont été abordés par divers intervenants internes et externes à l’entreprise, dont deux professeurs de HEC, M. Julien Levy et M. Jean-Rémi Gratadour. Ils nous ont présenté leur vision sur des sujets aussi complexes que l’impact de la révolution digitale sur l’économie, la vie en entreprise et sur le commerce, en détaillant les deux grands types d’entreprises, celles qui inventent et celles qui innovent : inventer, c’est créer quelque chose de nouveau – innover, c’est résoudre de façon nouvelle un problème.

Carrefour, qui depuis peu a rattrapé son retard sur l’ensemble des leviers numériques, a encore de nombreux projets qui ont été évoqué lors de ce séminaire :

  • Les piliers de la stratégiques digitale du Groupe à l’échelle du monde ;
  • Focus sur les différents chantiers digitaux : le Metavers, un nouveau mode d’encaissement digital qui va être déployé en France dans un premier temps puis ensuite en Espagne, un outil informatique innovant qui va optimiser les assortiments en magasin puis le e-commerce responsable ;
  • L’accompagnement RH de la transformation digitale avec l’ouverture de Digital Retail Academy avec un engagement de former 100% des salariés et la mise en place de Workplace (un Facebook interne et fermé accessible par tous les salariés) ;
  • Présentation des indices et actualités RSE ;
  • Rapport de l’expert-comptable sur les résultats 2021 ;
  • Évolution économique en Europe par Jérôme Creil (professeur d’économie ESCP) ;
  • Un point à date sur la situation sanitaire des salariés Carrefour en Europe.

La délégation FGTA-FO a activement participé au travail collectif de réflexion sur la révolution digitale et a rappelé ses attentes et ses revendications en matière d’emplois, de rémunération, de conditions de travail et de formation.

Fort de toutes ces présentations enrichissantes, les membres du comité ont toutefois alerté la Direction sur les dangers de la digitalisation à outrance. Le progrès doit être au service des salariés pour mieux servir les clients, et ne pas noyer le social dans un océan dématérialisé.

Précédent

Suivant

Share This