La FGTA-FO négocie et obtient une nouvelle hausse des salaires dans la Viande

Courant avril 2022, une Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation a eu lieu dans le secteur de la Viande. Les employeurs y ont abordé l’augmentation probable du SMIC au 1er mai. Cette augmentation du SMIC à hauteur de 2,65% avait été annoncée le matin même (le 20 avril) dans les médias. Les délégations patronales sont arrivées avec une recommandation patronale qui réajustait uniquement les premiers niveaux qui avaient été rattrapés par le SMIC, avec une augmentation qui restait à la marge uniquement sur 2 échelons.

La FGTA-FO a tout de suite fait part de son incompréhension et est montée en première ligne pour rappeler aux organisations patronales que les recommandations ne s’appliquent qu’aux entreprises qui sont adhérentes aux organisations patronales, et que les organisations syndicales n’ont pas connaissance de ces éventuelles adhésions. La FGTA-FO ne peut donc se contenter de cette recommandation et revendique une augmentation de salaire sur toute la grille pour palier la perte de pouvoir d’achat liée à une inflation galopante.

Pour rappel, la FGTA-FO avait été signataire d’une augmentation de la grille de salaires sur la totalité de la grille le 6 décembre 2021.

Notamment à la suite de la demande de réouverture des négociations par la FGTA-FO, le 4 mai 2022, les organisations syndicales ont été invitées à une CPPNI avec comme point principal à l’ordre du jour « Echanges sur la grille des minima ICGV ». Une grille de salaires a été présentée en séance. Cette grille revalorise les minima conventionnels de 2% pour les employés ouvriers et de 1,5% pour les agents de maîtrise et les cadres, applicables au 1er mai 2022 (cf grille ci-dessous).

FO est signataire de cette grille de salaires qui permet de redonner du pouvoir d’achat aux salariés, notamment dans les entreprises dépourvues de délégués syndicaux.

FO restera attentif à toute augmentation du SMIC qui pourrait intervenir à nouveau dans le courant de l’année et redemandera à rouvrir des négociations le cas échéant.

Attention, cette grille est applicable au 1er mai 2022 aux entreprises adhérentes à l’organisation patronale « Culture viande » qui est signataire de l’accord de salaires, mais elle ne sera applicable qu’après extension aux entreprises non adhérentes ainsi qu’aux entreprises de prestation de services car l’organisation patronale APV (l’association des prestataires des viandes), qui représente les prestataires de service, n’a pas signé l’accord de salaires.

Richard Roze, secrétaire fédéral

Avenant ICGV n93_salaires_mai 2022

Précédent

Suivant

Share This