Place du marché ex-Toupargel : 1900 salariés victimes d’un immense gâchis

1900 salariés de Place du marché (Place du marché, Eismann, Touparlog) vont être licenciés dont 151 personnes sur le site de Saint-Marcel (129 en logistique, 8 livreurs et 14 vendeurs).

C’est un immense gâchis.

L’entreprise a été mise en sauvegarde le 3 novembre 2022 et en redressement judiciaire le 29 novembre 2022.

La Direction nous a annoncé le 30 décembre 2022 que la société passerait en liquidation judiciaire en raison du retrait du potentiel repreneur, sans attendre l’audience du 11 janvier 2023 qui doit statuer sur la cessation d’activités.

Cette entreprise existe depuis 1947. Elle a un énorme potentiel, mais a été gérée avec une mauvaise stratégie commerciale, et la Direction n’a jamais écouté ni entendu ses salariés et ses clients.

La Direction est certainement pressée d’en finir car, le 30 décembre 2022, tous les salariés ont été informés de la fermeture de la société au 10 janvier 2023… tel un cadeau empoisonné de fin d’année qui a gâché les fêtes.

Il est impensable d’agir ainsi alors que le tribunal statuera le 11 janvier 2023.

Honte à une Direction qui n’a aucune reconnaissance envers les salariés… Cerise sur le gâteau, les salariés ont appris qu’ils n’auront pas d’indemnités supra légales et ne se verront pas payer les RTT et les heures supplémentaires demandées tout au long de l’année.

Cependant, les 35 personnes choisies par la Direction pour la liquidation auront leur salaire doublé pendant 3 mois, soit une enveloppe d’1,3 million d’euros, somme validée par les mandataires.

Quel gâchis et quelle honte de se voir remercié ainsi par les actionnaires Grands frais.

Comme toujours, d’un côté les dirigeants de l’entreprise, la famille Bahadourian, 90e fortune de France, avec un patrimoine estimé à plus d’1,3 milliard d’euros, actionnaires de Grand frais Place du marché et de nombreuses sociétés via leur holding luxembourgeoise, et de l’autre côté, les salariés victimes des choix des dirigeants.

L’Union départementale FO de Chalon-sur-Saône, la Confédération FO et la FGTA-FO apportent tout leur soutien aux salariés de Place du marché et à leur syndicat FO, et s’associeront aux initiatives qu’ils décideront de mener.

Toute l’organisation FO interpelle les pouvoirs publics pour que tout soit mis en œuvre afin de préserver l’emploi et les droits des salariés de Place du marché ex-Toupargel.

Contacter la FGTA-FO

> Angélique Bruneau
Secrétaire fédérale
angelique.bruneau@fgta-fo.org

Précédent

Suivant

Share This