Salaires dans les produits alimentaires élaborés : le compte n’y est pas !

Les négociations salariales dans les produits alimentaires élaborés (ADEPALE) sont un échec mais pouvait-il en être autrement compte tenu des faibles propositions de la délégation patronale ?

Le premier niveau de la grille de salaires sera porté au SMIC et, pour les suivants, l’augmentation se situera entre 1,17 et 1,43%, ce qui fera perdre du pouvoir d’achat aux salariés avec l’inflation réelle.

La délégation FO a proposé 2,5% sur l’ensemble de la grille et la mise en place d’un véritable 13e mois au lieu d’une gratification qui n’est calculée que sur le salaire de base conventionnel.

“C’est à prendre ou à laisser” ont déclaré les employeurs…

La FGTA-FO dénonce ce non-respect du dialogue social paritaire qui va nuire aux salariés des petites entreprises dans lesquelles la Convention collective nationale constitue la seule base.

Didier Pieux, Secrétaire fédéral

Précédent

Suivant

libero quis, elementum elit. commodo id felis Sed dapibus
Share This