PSE chez Elivia, une Direction sourde

Retrouvez dans Vosges Matin un bon résumé de la situation chez Elivia.

“Les négociations entre les syndicats et la direction du groupe Elivia à Angers ont tourné au vinaigre ce jeudi. Le site d’Éloyes fait l’objet d’une fermeture actée pour le mois de mai. 81 salariés de l’entreprise spécialisée dans le découpage, la préparation de viande et le conditionnement, vont se retrouver sur le carreau. Pour Christian Leneutre, délégué syndical central FO du groupe, les échanges avec la direction sont des « demi-négociations ». Hormis la proposition des dirigeants d’une prime mensuelle pour attirer les salariés d’Éloyes vers Mirecourt, c’est sur la demande de prime extralégale que se sont cristallisées les tensions. Les syndicats ont accepté de baisser leurs exigences (passant de 3 000 € à 2 000 € par année d’ancienneté). Des exigences jugées « trop loin de la réalité » par la direction, qui n’a pas formulé de contre-propositions. Le ton est monté d’un cran à la table des négociations, allant jusqu’au clash et au départ de la direction.”

Le syndicat FO Elivia et la FGTA-FO ne lâcheront rien. Des actions sont prévues pour continuer à créer un rapport de force afin d’appuyer les revendications FO en faveur des salariés.

Précédent

Suivant

risus. nec mattis quis elit. felis luctus
Share This