Fort de sa nouvelle position, FO s’organise dans le groupe LDC

Les délégués syndicaux centraux FO du groupe LDC ont participé à une formation économique, sociale et syndicale fin janvier 2020. Les élus représentaient les entreprises Agis, SNV, LDC Sablé, LDC Cavol, et Marie.

Si la mesure définitive de l’audience syndicale n’est pas encore connue, compte tenu des résultats enregistrés par FO lors du cycle des élections CSE et des nouvelles implantations, notamment dans les pôles volaille et traiteur, il est certain que notre organisation va fortement progresser.

Cette nouvelle position devrait donner à FO l’opportunité de mieux porter ses revendications en obtenant davantage de sièges au comité de groupe où sont négociés un nombre important de thèmes.

Entourés de Patricia Drevon et Didier Pieux, secrétaires fédéraux, les élus ont acté les points suivants :

– organiser des réunions préparatoires spécifiques au comité de groupe

– que soit nommé au comité de groupe un expert-comptable de son choix

– revendiquer la mise en place d’un accord de droit syndical permettant de nommer des coordinateurs FO sur les différents pôles afin de renforcer FO dans le groupe.

La formation a principalement porté sur la loi Pacte et les négociations obligatoires qui en découlent.

Les élus FO seront formés avec l’aide de la FGTA et de l’Inacs pour être en mesure de négocier au mieux dans l’intérêt des salariés.

La Plateforme Avantages créée par la FGTA-FO a été présentée et unanimement saluée. Ce levier en faveur de l’adhésion a aussi permis d’évoquer l’enjeu des élections TPE de cette fin d’année pour laquelle chaque adhérent FO devra inciter ses connaissances travaillant dans ce type d’entreprise à voter FO. Grâce à la Plateforme, ces salariés dépourvus d’accès à un CE ont enfin le droit à de vrais avantages.

La réunion s’est clôturée par l’établissement de l’ensemble des revendications FO pour les NAO à venir.

Précédent

Suivant

felis id, dolor Praesent ipsum vulputate, libero elit. dolor. leo leo. diam
Share This