Cette année, la journée internationale des femmes prend un sens particulier face à un gouvernement qui présente les femmes comme les « grandes gagnantes » du projet de retraite par points.

Nous sommes, ici, devant une illustration parfaite d’une nouvelle stratégie marketing où l’égalité entre les femmes et les hommes devient l’alibi d’une mauvaise réforme.

Dès lors et afin de continuer à faire obstacle à cette campagne de désinformation, FO s’empare de la journée du 8 mars pour sensibiliser et informer sur les réelles causes qui impactent les pensions des femmes.

Par exemple, le bilan 2019 de l’Index égalité des entreprises de plus de 50 salariés fait ressortir deux points :

> Près de 20% des entreprises ne respectent pas la loi relative au rattrapage salarial pour les femmes revenant de congé maternité.

> Et près d’une sur deux compte au mieux une femme parmi ses 10 meilleures rémunérations…

De manière générale :

  • Les femmes gagnent 24 % de moins que les hommes par an (salaire annuel moyen).
  • En équivalent temps plein, elles perçoivent 17 % de moins par an.
  • A poste et expérience équivalents, les femmes touchent 12,8 % de moins que les hommes.

Parce que les inégalités existantes dans la vie active vont se répercuter plus que jamais sur le montant des pensions avec le système par points, il est urgent de poursuivre la mobilisation contre la réforme des retraites et l’usage du 49.3.

Les affiches FGTA-FO et FO pour communiquer dans votre entreprise et sur les réseaux sociaux.

Précédent

Suivant

pulvinar ante. ultricies consequat. mattis libero id felis tempus ut adipiscing id
Share This