AGIHOLD revient sur ses engagements et veut supprimer 150 emplois chez Toupargel

L’entreprise de commerce de gros Toupargel a été reprise en début d’année par les principaux actionnaires de Grand Frais. Ils s’étaient engagés auprès du Tribunal de commerce de Lyon à conserver tous les emplois pendant une période de deux ans sous peine de verser une amende de 10 000 euros par salarié.

C’est avec stupeur que FO, organisation syndicale majoritaire, a appris aujourd’hui l’intention de la Direction de licencier 150 salariés !

Pour cela, AGIHOLD entend demander au Tribunal de Commerce l’autorisation de revenir sur ses engagements, notamment sur la clause des 10 00 euros de pénalité. 

La FGTA-FO et FO Toupargel dénoncent cette requête et ce PSE surprise. FO et ses élus ne donneront en aucun cas leur aval à une telle stratégie et étudient déjà avec leurs experts tous les moyens de s’y opposer et de défendre l’emploi des salariés trompés par AGIHOLD.

Précédent

Suivant

Phasellus Sed dolor ut accumsan Donec fringilla ante. commodo suscipit elit.
Share This