Gérard Fossé s’est éteint

Gérard Fossé

Ancien secrétaire général de la FGTA-FO et président d’honneur, figure historique de FO, Gérard Fossé s’est éteint à l’âge de 84 ans.

Gérard Fossé, natif de Mont-Saint-Aignan (76), farouche défenseur du syndicalisme indépendant de tout mouvement politique, réformiste dans l’âme, aux côtés d’André Bergeron secrétaire général de la confédération FO de 1963 à 1989, a écrit les plus belles pages de l’histoire de la FGTA-FO.

Élu secrétaire général de la Fédération en 1972, il le demeurera durant 22 ans. A la sortie du lycée commercial de Rouen, CAP en poche, il entre en 1954 dans les services comptables des coopérateurs de Normandie à Bonsecours à côté de Rouen. Il y créera, avec Marcel Bérégovoy, le syndicat FO qui, après quelques vicissitudes, deviendra plus tard largement majoritaire dans la coopérative et le restera pendant près de deux décennies.

En 1966 il devient permanent de l’UD FO de la Seine-Inférieure (à l’époque) où il vivra, sur le terrain, les événements de mai 68. Le jeune militant chevronné accède en 1969 au bureau de la Fédération de l’Alimentation dont il prendra les rênes trois ans plus tard à la suite du décès d’André Charlot l’emblématique personnage qui créa la Fédération FO de l’alimentation au lendemain la scission de 1947.

A tous les étages de la Confédération, dans les instances représentatives, Gérard Fossé n’eût de cesse de développer FO et la Fédération. Il fut l’artisan des fusions avec la Fédération de l’Agriculture en 1975 et les Tabacs et Allumettes en 1988. Une œuvre qui permit à la FGTA-FO d’acquérir autorité et respectabilité au sein de la Confédération FO ainsi qu’à l’extérieur.

Gérard Fossé fut également, au titre de FO, membre du Conseil Économique et Social (aujourd’hui CESE).

La FGTA-FO salue la mémoire de ce militant d’exception (dont une salle de la FGTA-FO porte le nom) et adresse ses sincères condoléances à ses enfants et sa famille.

Daniel Lesage

Précédent

Suivant

Share This