Nouveau débrayage chez Agis !

Chez Agis, pôle traiteur du groupe LDC, les salariés ont massivement répondu à l’appel de FO pour un 2e débrayage ce 4 novembre 2021. FO refuse la proposition d’une prime PEPA et demande de réelles augmentations de salaires compte tenu de l’inflation actuelle et de l’augmentation du SMIC. FO demande des augmentations avec effet rétroactif au 1er octobre 2021.

Jérôme Mahé, DSC FO Agis témoigne : « Comme vous le savez, le SMIC a augmenté de 35 euros (soit 2,2%) brut à compter du 1er octobre 2021. Suite à notre débrayage du 27 septembre, la demande était de réévaluer les salaires comme le SMIC pouvait l’être au 1er octobre 2021. 2 jours plus tard, le 29 septembre, j’étais convoqué par la Direction pour m’informer que mes revendications allaient être transmises à la direction du Pôle traiteur à Sablé. Ils ont mis plus de 3 semaines à nous répondre et nous inviter à une réunion « prime PEPA ». Vous remarquerez qu’ils ont été beaucoup plus rapides à nous enlever nos heures de grève sur nos bulletins de paye qu’à répondre à nos demandes.

La direction LDC a rassemblé ses directeurs lors d’un CODIR, suite à ce mouvement sur Herbignac, sentant que d’autres sites allaient bouger. De cette réunion est sortie une proposition à faire à l’ensemble des entreprises d’une prime PEPA allant de 200 à 220 euros.

Au cours de cette réunion, j’ai campé sur nos positions en souhaitant des augmentations de salaires. La Direction, elle, a fait une proposition de prime PEPA de 210 euros pour l’ensemble des salariés des 3 sites AGIS qu’ils soient CDI, CDD, Intérimaires et tous statuts confondus, c’est-à-dire Ouvriers, Employés, Agents de maitrise et Cadres.
La direction a précisé que cela concernerait 1 100 personnes et que cela couterait pour l’entreprise environ 231 000 euros.

Pour info, à lui seul, le résultat d’exploitation d’Herbignac représente pour le mois de septembre + de 600 000 euros dont ce n’est pas non plus une proposition extravagante. »

D’autres sites LDC vont connaitre des débrayages, et c’est bien FO Agis qui a été précurseur dans ce mouvement revendicatif grâce au soutien des salariés.

La FGTA-FO apporte tout son soutien au syndicat et aux salariés dans leurs revendications légitimes du fait du contexte d’inflation, de leur engagement pendant la pandémie, et des excellents résultats économiques du groupe LDC. Les salariés de la 2e ligne doivent bénéficier d’une reconnaissance à la hauteur de leur importance !

Précédent

Suivant

Share This