La FGTA-FO obtient une nouvelle augmentation des salaires dans la Boulangerie-Pâtisserie industrielle

Après la signature d’un premier accord de salaires fin 2021 (+2,6% en moyenne), la FGTA-FO a négocié et signé un nouvel avenant à la CCN de la Boulangerie-Pâtisserie (N°3102 – IDCC 1747).

La demande de réouverture des négociations salariales émanant de la FGTA-FO avait pour but que les salariés puissent faire face aux prévisions de l’augmentation du SMIC et à une inflation galopante.

Compte tenu des difficultés que traverse le secteur (inflation, conséquences de la guerre en Ukraine, pénurie et hausse des matières premières, difficultés des négociations avec la Grande distribution, etc.), la délégation FGTA-FO composée d’Erik Melice (Groupe Holder), d’Amandine Munari (Marie-Blachère), de Patricia Saunier (Groupe Cerelia) et de Christian Crétier, secrétaire fédéral, a proposé :

  • +1,5% d’augmentation sur toute la grille
  • + 30 euros jusqu’au coefficient OE7 et 50 euros pour le reste
  • L’application du 13e mois après un an de présence
  • Une prime de transport de minimum 200 euros.

Après de longues et difficiles négociations, la FGTA-FO a obtenu :

  • 1% sur toute la grille
  • + 30 euros sur toute la grille (équivalents à +2,9% sur le premier niveau)
  • Engagement de revenir rapidement sur le 13e mois et la prime de transport

Au regard de la situation générale, la FGTA-FO a signé l’accord en séance.

Christian Crétier, secrétaire fédéral

SALAIRES 2022 Boulangerie-pâtisserie industrielle

Précédent

Suivant

Share This